• Militaires et frontière
  • Militaires et frontière
  • Militaires et frontière
  • Militaires et frontière

Militaires et frontière

Militaires et frontière

La frontière et les tensions avec la France ont fait que la présence militaire soit très intense depuis des siècles dans les vallées de Canfranc et de l’Aragón. Il est très intéressant de découvrir les casernes, les tours de surveillance et les bunkers levés dans la vallée.

Même le bâtiment de l’hôtel est d’origine militaire. Il fut construit à la fin du XIXème siècle comme Douanes du Corps de Carabiniers, et fut situé dans la ancienne route nationale à 5 Km. du Somport, passe frontalier avec la France par les Pyrénées Aragonaises et le plus important des Pyrénées Centrales depuis l’Empire Romain (le nom Somport vient de Summus Portus par où la route romaine Via Tolosona passait).

Militaires et frontière

Après la dissolution du Corps de Carabiniers, la Guardia Civil prend le contrôle des frontières, occupant ainsi le bâtiment jusqu’aux années 70 du XXème siècle.

Les endroits marquants militaires de la vallée sont:

Militaires et frontière
•Fort de Coll de Ladrones: impressionnante forteresse en ruines qui a été construite à partir du XVIIIème siècle. C’est un enclave magique que vous pourrez connaître à travers de l’Hôtel Santa Cristina, d’où on aperçoit le fort. Pour en savoir plus.
•Tour de fusileros de Canfranc. Pour en savoir plus.
•Bunkers de la ligne “P” à Canfranc. Pour en savoir plus.
•École militaire de montagne de Candanchú.
•Château de San Pedro – La Ciudadela de Jaca. Pour en savoir plus.
•Fort de Rapitán. Pour en savoir plus.
•Fort de Portalet en France. Pour en savoir plus.